top of page
Rechercher

Et si on s'entraînait avec le budget marketing?

Trop d’équipes traitent l’humain et le business séparément. Cela fait en sorte que l’humain est relégué au second plan parce que le business l’emporte avec l’urgence du moment. Mon expérience de coach m’a enseigné l’importance de lier les sujets business à l’expérience humaine de développement. Parce que ce sont des humains qu’on développe, c’est quand ils font des affaires ensemble qu’on veut des résultats humains. Je vais dans ce texte vous raconter l'histoire de la fois où le budget marketing a changé la dynamique de l'équipe...


Nous sommes dans une entreprise internationale cotée en bourse. Les entrevues préparatoires au Lac à l'Épaule m'ont permis de comprendre que les membres de l'équipe trouvaient qu'ils passaient trop de temps à partager de l'information en comité de gestion en restant en surface et pas assez de temps à profiter de l'intelligence collective dans des conversations passionnantes. Dans leur contexte à eux cela voulait dire: entendre l'ensemble des perspectives pour mieux comprendre les enjeux, prendre de meilleures décisions d'affaires en équipe, et s'assurer que chacun soit capable d'expliquer les décisions et se montrer solidaire. C’est important de dire que le leader de ce groupe sait faire preuve d'humilité et d’écoute et être très solide au niveau business en même temps.



PeopleImages / Getty Images

En début de Lac à l’Épaule, j'ai fait vivre une simulation à l'équipe pour l'aider à nommer des choses par rapport à ses dynamiques de manière tangible au-delà des entrevues avec moi. Le lendemain, le responsable du marketing avec l’aide de ses collègues stratèges place le contexte et les contraintes pour discuter d'allocations de budget marketing. Il fait référence au 4e précepte de CANU - Quand je suis pris dans mon rôle, je ne suis plus au service du bien commun - question de montrer ce que cela représentait pour lui de ne pas être de toutes ces conversations et de prendre le pas de recul. 3 équipes de 5 personnes sont formées. Je fais le tour des petits groupes et j'insiste pour que ceux qui sont en apparence loin du marketing présentent au grand groupe au retour en plénière. Pendant ce temps, le responsable du marketing se promène d'une équipe à l'autre en support aux échanges. La table est mise pour se montrer vulnérable en parlant de budget!


Une heure plus tard, de retour à la plénière avant d’assister aux présentations, je pose la question en apparence anodine: "Quel est le but de cet exercice?" J'obtiens 3 réponses:
On partage la douleur (share the pain of cutting the budget).
On se donne la chance de mieux comprendre les défis de notre collègue au marketing.
On s'entraîne pour être solidaires des décisions qui seront prises.

Puis, à tour de rôle les responsables de finance, d'intelligence d'affaires et de service client ont parlé le langage marketing devant le groupe en présentant le fruit des réflexions de leur sous-groupe. C’est après les présentations que le débat passionné surgit grâce à la responsable des affaires corporatives et relations publiques. Elle se risque en affirmant que les 3 équipes allouent le budget de manières drastiquement différentes et que cela pourrait avoir des impacts majeurs sur certains des produits de l'entreprise pendant quelques années… Est-ce qu’on est aligné ou pas? Le leader de l’unité affiche maintenant un grand sourire, il est penché vers l’avant prêt à embarquer passionnément tout en faisant de la place à tout le monde.


Pause sur image! C’est l’élément déclencheur de l’après-midi. J'interviens et je dis: "On est rendu. Vous êtes sur le point d'entrer dans la conversation en profondeur que vous voulez avoir ensemble." Le langage corporel change. Tout le monde regarde la personne qui parle. Des mains se lèvent pour prendre la parole. Et ainsi on donne un second souffle à une longue journée de rencontres en cessant de chercher à gagner son point pour ultimement comprendre quelque chose de nouveau en équipe.

Le rôle du coaching d’équipe dans ça? Je dirais que sans le regard du coach, généralement, les dirigeants sont habitués à “régler” les dossiers. Avec le regard du coach, ils deviennent sensibles à leur manières d’être et d’interagir à l’entrée, au milieu et à la sortie des dossiers. Ce moment marquant a fait dire à des membres de l’équipe qu’avant cette rencontre ils n’auraient jamais pensé qu’il était possible d’avoir du fun à couper le budget. Transformer une rencontre potentiellement morose qui aurait pu laisser des traces négatives en un moment puissant et solidarisant, voilà ce qu’ont accompli les membres de cette équipe.


Vous aimeriez découvrir les outils utilisés par ce comité de gestion? Communiquez avec moi pour en savoir plus sur la Conférence des 5 préceptes des équipes bienveillantes et performantes. Qui sait ce que 2023 réserve comme aventures pour votre comité de gestion?


52 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page