Rechercher

L'histoire qu'on se raconte module l'expérience qu'on vit en entreprise

Il s'agit du premier précepte de la Conférence des 5 préceptes des équipes bienveillantes et performantes. Pense à la dernière fois où tu as été en retard. Arrivais-tu à rester zen et bien respirer? Comment était ta capacité d'écoute auprès de tes enfants? Est-ce que c'était ok que le chien prenne son temps pour faire son caca ce matin-là? Comment t'es-tu senti quand l'automobiliste devant laissait passer tout le monde parce que lui, il n'était pas pressé? Probablement que l'histoire qui se jouait c'est "Je suis coincé. Arriver à l'heure c'est bien la maudite base. Qu'est-ce que mon client va penser? Tassez-vous de mon chemin tabar..."


On n'en n'est pas toujours conscient. Des fois c'est l'histoire qui prend le contrôle. Il arrive qu'on en soit conscient. Cela ne veut pas dire qu'on pourra la changer. Parfois on est pris dans l'histoire et on rumine. Toutefois, pour se donner une chance... Il faut la rendre visible. Cela se passe aux niveaux individuel et collectif. En entreprise, l'histoire qui se joue agit sur les manières d'êtres ensemble. Ce sont les manières d'être ensemble qui font qu'on est bien ou pas; qu'on a accès à l'intelligence collective, ou pas; qu'on garde son monde, ou pas.


Bienvenue dans ta tête! C'est de là que tout part, ou presque... Bon visionnement.


38 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout